• Mylene Dallenbach

Papier ensemencé : imprimez responsable

Mis à jour : sept. 3


Certains supports de communication ont une durée de vie très courte. Les étiquettes se jettent aussi vite qu’elles s’impriment… Alors pourquoi ne pas leur donner une seconde vie ?

C’est tout l’intérêt du papier ensemencé, imprimer un support de communication sur du papier contenant des graines.

Une fois que le support n’a plus d’utilité, le client au lieu de le jeter va pouvoir le planter et faire pousser des fleurs ou des herbes aromatiques.

Il s’agit d’une impression et d’une communication éco-responsable. Le papier parsemé de graines émet zéro-déchet puisqu’il est biodégradable.


Comment une ancienne étiquette se transforme-t-elle en pâquerette ?

Le papier doit être trempé dans l’eau toute une nuit afin de faire ressortir les graines. Ensuite le papier est mis en terre, à 2 cm de profondeur. Il suffit alors de bien arroser, particulièrement les premières semaines, et d’attendre que ça pousse.

Il existe du papier contenant des graines de fleurs sauvages (coquelicots, pâquerettes…) ou d’herbes aromatiques. Les supports de communication qui peuvent contenir des graines sont : cartes de visites, étiquettes, dépliants, prospectus, carte de vœux, marques-page, et calendriers papier souple.

Quel que soit le support de communication choisi, l’impression est réalisée sur un papier recyclé ensemencé 300g/m2.


Plusieurs essais ont été nécessaires pour trouver la bonne formule

Le papier ensemencé contient beaucoup de graines et demande une technique d’impression longue et délicate.

Pour éviter d’écraser les graines ou de les faire brûler durant l’impression, l’automatisation qui caractérise les autres productions est ici limitée. C’est pourquoi on ne propose pour l’instant pas de quantités supérieures à 1 000 exemplaires.

Autre particularité de ce type d’impression : pour le bien-être des graines, il est déconseillé de faire de gros aplats.

Ce nouveau produit innovant permet de réaliser un véritable support de communication tout en intégrant une démarche écologique de zéro-déchet.


Source : réalisaprint

25 vues